Ancien ministre de l’Économie, Thierry Breton avait préparé en 2007 le passage au prélèvement à la source.

À l’époque, le gouvernement était convaincu que cette réforme allait dans le sens de l’intérêt des contribuables. En effet, elle devait simplifier le rapport des Français à l’impôt, leur permettre de s’adapter en fonction de leur temps, de leur mobilité ou encore de leur épargne.

Plus de 10 ans après, qu’en est-il réellement ? Comment expliquer le choix de passer par les entreprises et non par le prélèvement bancaire ? Quid du concept d’année blanche ? Quels peuvent être les effets sur l’économie ? – Avec: Thierry Breton, PDG d’Atos. – Good Morning Business, du mercredi 5 septembre 2018, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.

Cliquez ici pour la vidéo