Thierry Breton, PDG d’Atos, se dit en faveur de la mise en place d’un fonds européen de défense et de sécurité, qui permettrait de réduire l’endettement des pays de la zone euro et de dégager ainsi des marges de manoeuvre pour investir.

Dans un entretien publié par le Journal du dimanche, l’ancien ministre de l’Economie ajoute que la création d’un tel fonds serait l’un des moyens pour l’Union européenne de rebondir après le choix des électeurs britanniques de sortir de l’UE.

« Les préoccupations des citoyens européens sont la sécurité et l’emploi. L’idée d’un fonds européen de sécurité et de défense, sur laquelle je travaille avec d’autres depuis plusieurs mois, a vocation à imbriquer cette double exigence politique« , dit Thierry Breton.

« Nous avons l’opportunité historique de lancer un fonds liant les préoccupations liées à notre surendettement et aux questions de défense, en tirant parti de la période exceptionnelle et temporaire des taux d’intérêt nuls voire négatifs. »